Programmation neuro-linguistiqueQu’est-ce que la PNL ?

4 January 2021by Vassili0
https://i0.wp.com/cotyledons.be/wp-content/uploads/2021/01/cotyledons_quest-ce-que-la-pnl.png?fit=1080%2C1080&ssl=1

Lorsqu’on me demande d’expliquer ce qu’est la PNL, je m’empresse de préciser d’abord qu’il n’y a aucun rapport avec le groupe de rap français. J’ajoute ensuite que c’est une formidable boîte à outils, un ensemble de méthodes et de techniques pragmatiques pour le développement personnel et professionnel développées à partir d’une observation minutieuse d’individus qui ont réussi brillamment dans leur domaine. Et j’enchaîne en utilisant la métaphore informatique pour rendre tout cela plus concret. Mais commençons par le début.

 

 

La naissance

On connait aujourd’hui surtout la Silicon Valley, en Californie, pour avoir été le berceau de l’innovation informatique et avoir vu naître, entre autres, les géants que sont devenus Facebook, Google et Apple. Dans les années 1970, à l’époque de la naissance de la PNL, c’est une région marquée par une formidable effervescence dans tous les domaines. Et notamment dans les domaines de la neurologie et de la communication avec l’école de Palo Alto, dont on évoque encore le nom avec déférence tant ses travaux font office de référence. La PNL, elle, nait de la collaboration de deux éminent universitaires et de la convergence de deux disciplines très en vogue à l’époque : la linguistique avec John Grinder et l’informatique avec Richard Bandler. Il se forme rapidement autour d’eux un groupe de pionniers. Ensemble, ils développent les outils de la PNL en appliquant le principe de la modélisation.

 

Le concept de modélisation

La modélisation est le processus par lequel une personne s’approprie le savoir-faire d’une autre personne. Pensez à la manière dont un enfant se développe : il observe le comportement de ses parents et le reproduit. L’enfant intègre intuitivement une quantité incroyable d’information par le biais de l’observation et parvient ensuite très vite à reproduire les comportements observés. C’est ce qu’on appelle modéliser. Nous continuons bien sûr à modéliser en grandissant, consciemment ou inconsciemment. Modéliser fait partie de la nature humaine. Le défi sera de parvenir à récolter les informations, qui ne sont pas toujours visibles, pour parvenir à reproduire le comportement à succès de nos modèles.

 

La “Programmation neuro-linguistique”

Nous sommes en 1970 dans la Silicon Valley. Tout le monde n’a qu’un mot à la bouche : informatique. Si le terme peut sembler obscur aujourd’hui, il semble parfaitement logique, à l’époque, de mobiliser du vocabulaire informatique pour décrire le fonctionnement du cerveau. C’est d’ailleurs une métaphore qui a le mérite d’être très claire. Notre cerveau est un ordinateur sur lequel nous installons, tout au long de notre vie, différents programmes. Ces programmes correspondent à nos apprentissages et déterminent nos comportements et notre manière d’être. J’ajouterais que, comme pour tout système information, il est parfois nécessaire de faire du tri en supprimant des programmes obsolètes et en installant des mises à jour. Voyons les termes un par un.

ProgrammationAu cours de nos apprentissages, nous acquérons des façons d’être et d’agir. Nous nous programmons. Les programmes correspondent à tous ces apprentissages devenus automatiques et dont nous n’avons plus conscience. Prenons l’exemple du language : nous avons, un jour, installé le programmer “parler français”. Depuis, nous n’avons plus eu besoin de réapprendre le français. Nous avons fait peut-être quelques mises à jour pour intégrer du nouveau vocabulaire, nous avons supprimé des fichiers de règles de grammaire devenues obsolètes.

NeuroTous nos apprentissages sont rendus possibles grâce à notre système nerveux. Sans le système nerveux, le cerveau est inutile. Sans système d’exploitation, votre ordinateur n’est qu’un amas de ferraille et de circuits électroniques inutiles. Autrement dit : les apprentissages ne sont possible que parce que nous sommes capables de percevoir, penser, ressentir ou agir.

LinguistiqueLe langage est le reflet de la culture dans laquelle nous avons grandi. Nous avons en Belgique beaucoup plus de mots de vocabulaire pour parler de la pluie que dans le sud de l’Italie. Notre langage reflète donc notre réalité. Il influence très largement notre façon de nous représenter le monde qui nous entoure, il en fournit le contenu et la structure. Il influence par là même notre façon de ressentir et de nous comporter. Plus important encore : c’est par le langage que nous communiquons avec les autres et avec nous-mêmes, et c’est donc à travers le langage que l’on peut accéder à la programmation des individus.

 

La PNL et l’accompagnement

Dans ses premières heures, la PNL a modélisé des thérapeutes qui obtenaient des résultats remarquables dans leur pratique. Ce n’est donc pas une surprise que les outils de la PNL soient particulièrement bien adaptés pour l’accompagnement, la thérapie ou le coaching. Et c’est un excellent choix : puisqu’elle est née de la modélisation de différentes formes de psychothérapie, c’est comme si la PNL rassemblait le meilleur de plusieurs mondes. Le praticien en PNL dispose donc d’un éventail très complet d’outils et d’exercices pour traiter toutes les problématiques, et des connaissances pour en créer de nouveaux sur mesure.

La PNL est aussi intéressante parce qu’elle met l’accent sur le rapport entre l’accompagnant et l’accompagné, dont on sait aujourd’hui qu’il a un rôle important dans le succès d’un accompagnement. Le praticien en PNL aura toujours à coeur que la personne qui vient le consulter soit à l’aise et dans les meilleures dispositions possibles. Il s’agit d’établir un rapport de confiance pour une relation sécurisante et encourageante.

Pour finir, la PNL, en s’appuyant sur la certitude que chacun a les ressources pour vivre une vie qui lui convient, remet le pouvoir dans les mains de la personne qui consulte. Elle permet de sortir d’un déséquilibre qui a pu exister dans d’autres domaines où le praticien détient le savoir. Selon la conception de la PNL, le rôle du praticien est d’accompagner la personne dans la découverte de soi-même et dans le développement des ressources qui lui seront nécessaires pour atteindre son objectif.

 

J’espère que vous y voyez plus clair maintenant dans ce qu’est la PNL ! Pour rédiger cet article, je me suis inspiré du livre “Ma Bible de la PNL” de Josiane de Saint-Paul, spécialiste de la discipline. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à commenter ou m’écrire. Vous ressentez le besoin de faire une petite mise à jour de vos programmes ? Contactez-moi. 🙂

Vassili

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *